Présidente : Mary-Lee Mulholland

Président élu : Éric Gagnon Poulin

Présidente sortante : Sabrina Doyon

Trésorier : Thomas (Tad) McIlwraith

Secrétaire : Millie Creighton

Membre actif anglophone : Maggie Cummings

Membre actif francophone : Marie Michèle Grenon

Responsable des communications et webmestre : Alex Oeher

 

 

Liste des membres des Comités de direction depuis 1974 (PDF). N'hésitez pas à nous écrire si vous pouvez compléter ce tableau! 

 

 

Présidente : Mary-Lee Mulholland

Mary-Lee Mulholland est professeure agrégée en anthropologie à l'Université Mount Royal. Une grande partie de ses recherches ont porté sur la production, les représentations et la remise en question des concepts de race, du genre, de la sexualité et des classes sociales dans diverses formes de culture populaire latino-américaines, notamment à travers la musique salsa et les ensembles mariachis. Elle a également travaillé comme anthropologue appliquée pour des organismes gouvernementaux et non gouvernementaux sur les politiques relatives à la diversité, au multiculturalisme, à la lutte contre le racisme et à l'intégration de nouveaux arrivants. Ses recherches actuelles portent sur l'analyse du genre dans l’autodéfense et les arts martiaux.

mmulhollan(a)mtroyal.ca


 

Président élu : Éric Gagnon Poulin

Éric Gagnon Poulin est chercheur invité à l’Université de la Caroline du Nord – Chapel Hill. Détenteur d’un doctorat en anthropologie de l’Université Laval, il se spécialise en anthropologie économique. Il s’intéresse à la pauvreté, à l’exclusion sociale, au marché de l'emploi, au développement durable, ainsi qu’à la résistance au Québec et en Amérique latine. Ses recherches portent notamment sur les discours entourant la pauvreté, sur le néolibéralisme et les transformations de l’État providence. Son projet actuel s’attarde plus particulièrement aux liens entre les mesures d’employabilité, la précarisation du marché de l’emploi et la pauvreté systémique.

eric.gagnon.poulin(a)unc.edu

 

 

Présidente sortante : Sabrina Doyon

Sabrina Doyon est professeure titulaire au département d’anthropologie de l’Université Laval. Détentrice d'un doctorat en anthropologie de l'Université McGill, elle se spécialise en anthropologie de l’environnement. Ses recherches et ses enseignements portent sur les changements socio-environnementaux et sur les manières dont se transforme la nature. Elle travaille plus particulièrement sur les enjeux liés à diversité des formes de conservation environnementale, aux projets alternatifs de mise en valeur de la nature, ainsi qu’aux pratiques d’écologisation de l’agriculture et de la pêche. Différentes approches de l’anthropologie de l’environnement, dont l’écologie politique et l’histoire environnementale, guident ses analyses. Ses recherches s’inscrivent dans une perspective comparative et l’amènent à travailler en Espagne, à Cuba, au Mexique et au Québec.

sabrina.doyon(a)ant.ulaval.ca

 

 

Thomas (Tad) McIlwraith

Je suis anthropologue culturel à l’Université de Guelph. En Colombie-Britannique, je travaille avec des communautés autochtones et d’autres acteurs afin de documenter le territoire, de comprendre les pratiques de récolte d’aliments et de ressources, ainsi que d’aider les Aînés et leurs familles à préparer leurs récits de vie. Dans le cadre de mes travaux, je porte une attention particulière à réfléchir aux attitudes et aux préjugés qui soutiennent les projets d’anthropologie-conseil, comme les études sur l’utilisation et l’occupation traditionnelles des terres. J’ai récemment collaboré avec l’Association des camps du Canada sur des enjeux liés à l’appropriation culturelle durant les camps d’été pour enfants.

 

tad.mcilwraith(a)uoguelph.ca

 

Secrétaire : Millie Creighton

Biographie à venir.

millie.creighton(a)ubc.ca

Membre actif anglophone : Maggie Cummings

Biographie à venir.

maggie.cummings@utoronto.ca

 

Membre actif francophone : Marie Michèle Grenon

Marie Michèle Grenon a accompli ses études de premier et de deuxième cycle en anthropologie et en science politique à l’Université de Montréal. Elle est actuellement doctorante en anthropologie à l’Université Laval. Ses recherches portent sur la coopération internationale accomplie par des pays du Sud dans le domaine de la santé et de l’éducation. S’inscrivant dans les approches critiques de développement et dans le courant décolonial, son projet doctoral vise à analyser un exemple de collaboration Sud-Nord réalisé entre Cuba et le Canada en littératie. Marie Michèle œuvre également comme assistante de recherche dans le cadre d’un projet financé par l’initiative Société inclusive visant à améliorer l’accès à l’information et à sa compréhension pour les personnes ayant une incapacité cognitive ou un faible niveau de littératie.

                                                                                 

marie-michele.grenon.1(a)ulaval.ca

 

Responsable des communications / Webmestre : Alex Oeher

Biographie à venir.

alex.oehler(@)unbc.ca