Le Prix d’excellence en enseignement de la CASCA (PEEC) a été créé afin de saluer la contribution à l’excellence de l’enseignement et de l’apprentissage des étudiants en anthropologie. Deux prix seront remis tous les ans lors du colloque annuel. Le premier sera remis à un membre du personnel chargé de cours ou occupant un poste d’enseignement d’une durée déterminée n’excédant pas deux ans. Le deuxième prix sera remis à un membre du corps professoral permanent (p. ex., poste d’une durée prédéterminée excédant deux ans, poste menant à la permanence et poste permanent).

 

Admissibilité

1. PEEC – Personnel chargé de cours

Les candidats et candidates doivent enseigner dans une université ou un collège du Canada, détenir un doctorat, être membres de la CASCA et avoir enseigné en tant que principal enseignant au moins quatre cours concernant l’anthropologie durant les cinq dernières années. Ce prix est dédié aux membres du personnel chargé de cours ou occupant un poste d’une durée déterminée n’excédant pas deux ans.

2. PEEC – Corps professoral permanent 

Les candidats et candidates doivent enseigner dans une université ou un collège du Canada, détenir un doctorat, être membres de la CASCA et avoir enseigné en tant que principal enseignant au moins quatre cours concernant l’anthropologie durant les cinq dernières années. Ce prix est dédié aux membres du corps professoral permanent (p. ex., poste d’une durée déterminée excédant deux ans, poste menant à la permanence et poste permanent).

Chaque unité administrative (comme un département) ne peut soumettre qu’une seule candidature par catégorie chaque année. Ces unités devront déterminer une marche à suivre afin de sélectionner les candidatures et de les acheminer au comité de sélection du PEEC.

Chaque récipiendaire ne pourra recevoir qu’une seule fois ce prix.

 

Formulaire de candidature (PDF)

 

La CASCA est ravie de dévoiler les récipiendaires du Prix d’excellence en enseignement de la CASCA 2022 (PEEC). Toutes nos félicitations!

PEEC – Personnel chargé de cours

Megan Graham est chargée de cours en anthropologie à l’Université Carleton depuis 2018, soit un an avant l’obtention de son doctorat en anthropologie dans cette même université. Elle a donné divers cours de premier cycle, principalement dans le domaine de l’anthropologie médicale, dont certains étaient également offerts conjointement avec des cours des cycles supérieurs en anthropologie et sciences de la santé. En s’appuyant sur ses recherches approfondies sur le vieillissement et la biopolitique des soins dans le contexte de la technologie et des arts créatifs, Megan propose un modèle d’enseignement novateur centré sur les étudiants. Elle veille à ce que ses cours et ses approches pédagogiques résonnent pleinement et personnellement avec ses étudiants. Elle souhaite ainsi les amener à acquérir des connaissances en anthropologie et à les intégrer à leur vie personnelle et professionnelle. En tant que phénoménologiste, elle s’assure que ses cours offrent des expériences sensorielles qui servent ses objectifs d’apprentissage, y compris dans le cadre de l’enseignement en ligne durant la pandémie de COVID-19. Grâce à ses efforts pédagogiques et à sa passion pour l’anthropologie, elle a inspiré de nombreux étudiants qui ont suivi ses cours.

PEEC – Corps professoral permanent

Dre Mélissa Gauthier est professeure adjointe à l'enseignement à l'Université de Victoria où elle enseigne deux cours de base du programme de premier cycle en anthropologie (Anthropologie socioculturelle et Introduction à la recherche anthropologique), en plus de cours sur des sujets spéciaux en anthropologie, y compris Introduction à la recherche anthropologique, Underworlds économiques et mondialisation et Anthropologie du Mexique. L'approche pédagogique de Mélissa se caractérise par un engagement envers l'excellence, une pédagogie critique, transformatrice, et expérientielle. Elle favorise l'apprentissage actif en créant des opportunités innovantes et communautaires pour les étudiants. Ses salles de classe sont des espaces où l'équité et l'intégrité intellectuelle sont créées et maintenues et elles sont considérées comme des « espaces sûrs » pour l'engagement de connaissances difficiles ou stimulantes. Mélissa a démontré à diverses occasions ses efforts constants pour répondre aux divers besoins d'apprentissage des élèves et offrir des occasions de pratiquer/développer des compétences utiles.

affectent les transformations sociales et politiques. En classe, M. Shiva propose des travaux créatifs abordant des enjeux contemporains et la culture populaire afin d’inspirer ses étudiants.

---

 

La CASCA est ravie de dévoiler les tout premiers récipiendaires du Prix d’excellence en enseignement de la CASCA (PEEC 2021). Toutes nos félicitations!

PEEC – Personnel chargé de cours

M. Amirpouyan Shiva, docteur en anthropologie socioculturelle, est un chargé de cours à l’Université de la Colombie-Britannique où il enseigne divers cours de premier cycle dont l’anthropologie médicale et l’anthropologie des médias. Ses travaux de recherche portent sur les façons dont les technologies limitent, habilitent et programment ses utilisateurs. Sa thèse, élaborée à partir de travaux ethnographiques menés sur une longue période dans la blogosphère perse, analyse comment les blogues contribuent à la création des identités des blogueurs et, à l’inverse, comment ces identités façonnées à travers les interactions et communications que permettent les médias numériques affectent les transformations sociales et politiques. En classe, M. Shiva propose des travaux créatifs abordant des enjeux co ntemporains et la culture populaire afin d’inspirer ses étudiants.

PEEC – Corps professoral permanent

La Pre Louise de la Gorgendière est professeure agrégée en anthropologie à l’Université Carleton (depuis 2001) et boursière du Commonwealth (doctorat en anthropologie sociale de l’Université Cambridge). Dans le passé, elle a occupé un double poste d’enseignante et de consultante à l’Université de Edinburgh et a collaboré avec le département du développement international (gouvernement britannique), l’Organisation internationale du Travail/Programme des Nations Unies pour le développement, ainsi que le gouvernement français en Afrique et au Brésil. Dans le cadre de son enseignement et de ses travaux de recherche, Louise se concentre sur des sujets comme l’éducation, le développement, le VIH/SIDA et les droits des femmes, l’ethnopolitique, le Ghana et la diaspora ghanéenne au Canada et en Angleterre, et l’immigration. Passionnée par l’enseignement et les approches favorisant l’apprentissage profond des étudiants, Louise puise dans la richesse de son savoir et dans ses expériences appliquées tout en utilisant des approches pédagogiques participatives axées sur la résolution de problèmes lorsqu’elle enseigne.

© 2022 Canadian Anthropology Society CASCA - Tous droits réservés
Site Web par POPcliQ

Mailing Address

CASCA c/o Karli Whitmore
125 rue Jean de la Londe, #301
Baie d'Urfé, QC, H9X 3T8

Contact Info

Canadian Anthropology Society (CASCA)
c/o Karli Whitmore
125 rue Jean de la Londe, #301
Baie d'Urfe (Québec) H9X 3T8
Email